A la France Insoumise , aucun sujet n’est tabou …

A la France Insoumise , aucun sujet n’est tabou …

Par honnêteté nous publions donc un article de Michel Stefani , un camarade du PCF Haute Corse , relatif à la constitution d’une Liste d’alliance PCF et À Manca Alternativa (les autres formations associées étant constituées des mêmes militants) pour les prochaines élections territoriales .
Nous tenons à préciser que nous estimons beaucoup Michel Stefani , dont nous respectons et saluons l’engagement sans faille pour défendre les intérêts des plus démunis et de toutes les victimes du libéralisme , à l’instar de celui de l’ensemble du PCF , national et régional .

Après une lecture attentive nous tenons à y apporter des précisions :

le refus de la commission électorale de la FI de valider cette alliance(Aller à la 31e minute de la video  là où Il est question de la Corse )

n’est nullement la manifestation d’un rejet de principe ; nous ignorons comment Mr Stefani a pu tirer une telle conclusion d’une décision collégiale et dûment motivée , ainsi qu’en témoigne le mail en possession de Mr Casamarta depuis des semaines et que nous avons fini par nous procurer auprès de la commission qui l’a rédigé ; peut-être Mr Stefani n’en a-t-il pas eu non plus la communication ?

– il y a bien eu des accords avec des formations politiques lors des dernières élections , ces formations ayant accepté de signer la Charte les engageant à porter le programme élaboré par les Insoumis , l’AEC , seule condition posée par la FI ; d’ailleurs , à ce propos , Mme Clémentine AUTAIN , députée ENSEMBLE , siège à l’Assemblée Nationale dans le groupe FI dont les électeurs lui ont apporté leurs suffrages …

– Jean Luc Mélenchon n’a absolument rien à voir avec cette affaire ; son tweet en est justement la preuve puisqu’il l’a écrit dans un mouvement d’humeur en apprenant ce qui se tramait depuis des mois SANS que la FI soit informée

– tous les Insoumis de Corse ne sont pas d’accord avec cette alliance faite en leur nom sans qu’ils soient avertis ; certains ont protesté auprès de la FI , rejoignant ainsi la position de la commission électorale

-à ce propos , les communistes ne doivent pas savoir non plus que , lors de la réunion soi-disant démocratique du 9 septembre 2017 à Ajaccio , des Insoumis ont proposé de laisser le PCF constituer une liste et de la soutenir activement pendant la campagne ;
cette proposition a été balayée sans autre forme de procès par leurs actuels alliés ….

-quoi qu’ils en pensent , donc , les communistes du PCF ne sont pas nos ennemis ni nos concurrents , mais bien des partenaires dans une lutte commune ; nous espérons sincèrement voir ces tensions s’ apaiser et ne les considérons nullement responsables de cette situation , bien regrettable

-les quelques personnes , dites Insoumises , ayant conclu cette alliance en usant de procédés « Canada dry » (qui ont la couleur de la démocratie , le goût de la démocratie mais ne sont pas la démocratie) ne peuvent plus se revendiquer de la FI ; elles s’ appellent elles-mêmes Corse Insoumise et , en apposant ce « label » sur leurs moyens de communication , dans un but purement électoraliste , mais de façon mensongère , elles entretiennent une confusion volontaire ; nous en voulons pour preuve leurs constantes attaques publiques contre la FI dont elles se réclament : c’est l’éternelle histoire de ceux qui veulent tout avoir , le beurre et l’argent du beurre …

-les Insoumis se sont réunis sur un principe de base , le refus des pratiques politiciennes qui , selon eux , ont mené la gauche dans le mur , ont participé à la montée du FN et augmenté drastiquement le pourcentage d’abstentionnistes ; ils se sont battus avec peu de moyens mais une immense détermination contre cette vision , qu’ils estiment erronée et dépassée , pendant la campagne des Présidentielles et 7 000 000 de Français ont adhéré à ce point de vue ; l’avenir dira s’ ils ont raison de croire qu’il faut faire de la politique autrement ; quoi qu’il en soit , ceux qui ne partagent pas cette vision des choses en ont tout à fait le droit et ont également le choix de quitter la FI et de poursuivre le combat sur d’autres bases …

En conséquence nous souhaitons bonne chance à nos ex camarades Insoumis et au PCF dans cette élection où ils porteront la voix d’une certaine gauche , avec qui nous avons une proximité , mais également , hélas , un point de désaccord fondamental puisque à l’origine de notre mouvement .

Nous leur disons également que nous pensons que cette polémique stérile doit cesser , par respect pour tous les militants , quels que soient leurs choix , car cela ne fait que rendre leur position plus inconfortable de jour en jour .

Rappelons nous que notre adversaire commun est le macronisme galopant qui est en train de démanteler notre société pour le plus grand profit de quelques uns et le désespoir de l’immense majorité de nos concitoyens !

Il est temps de mener campagne sur des propositions concrètes et de rester concentré sur l’action politique dans le but de construite un Avenir meilleur pour tous !

Bonne campagne , donc , et tous nos voeux de réussite !

La Corse Insoumise

 

 

VOICI DONC LE TEXTE DE Michel STEFANI , in extenso ….

OVERBLOG

Michel Stefani Conseiller à l’Assemblée de Corse PCF

26 Octobre 2017

Au détour d’un point presse de présentation de la prochaine convention nationale de la FI Manuel Bompard, directeur de campagne de La France Insoumise, est revenu sur la préparation de l’élection à l’Assemblée de Corse des 3 et 10 décembre : « Il existe un organe, mis en place pour la désignation des candidats aux élections législatives, qui gère les questions de stratégie électorale : c’est le comité électoral…. qui s’est prononcé après avoir écouté les différentes parties en présence….[Ce comité] composé de huit membres, quatre représentant l’espace politique et quatre représentant l’espace des luttes – a une légitimité pour cela. »

Par conséquent les propos de Jean-Luc Mélenchon de début septembre sont confirmés toute alliance avec le PCF est proscrite par la direction de la FI.

La question du rassemblement qui traverse celle des mobilisations sociales dans le pays contre la politique antisociale du gouvernement Macron-Philippe-Gattaz est ainsi réduite à la conception étroite de cette direction qui pense être la seule à même de pouvoir incarner l’unité sociale et politique nécessaire pour modifier le rapport de force politique à l’avantage des travailleurs et des ménages populaires.

Voila comment un parti qui refuse d’être qualifié comme tel prétend changer la politique alors qu’il s’agit uniquement de fermeture pour préserver un intérêt partisan, s’il en est, autour de la seule démarche validée par JL Mélenchon.

Cela nous conforte dans la démarche ouverte que nous avons choisie démocratiquement et dans la transparence pour déchirer le voile épais qui empêche de distinguer les intérêts divergents entre les plus démunis, la majorité des Corses et les plus riches une minorité dominante qui contrôle les transports, la distribution et le BTP…

Le rassemblement, réalisé par la Corse Insoumise, le PCF, Ensemble, Manca Alternativa, propose ainsi, avec la liste : l’Avenir, la Corse en commun, l’Avvene, a Corsica in cumunu, de faire grandir l’espoir à travers cette dynamique citoyenne d’une gauche sociale et républicaine, forte et combattive jusqu’à l’Assemblée de Corse.

La liste, conduite par Jacques Casamarta, s’adresse en ce sens à celles et ceux, sans exclusive, qui s’inquiètent de voir ces valeurs de la gauche, essentielles au progrès social, à la solidarité nationale, à l’écologie et à la paix, bafouées et escamotées aujourd’hui au nom d’une fausse modernité « En Marche », par ceux la mêmes qui s’en réclamaient hier.

Elle est donc la seule liste qui offrira les 3 et 10 décembre prochains la possibilité de prolonger par le vote le mouvement social contre la casse du code du travail, de la protection sociale, contre l’injustice fiscale et les inégalités, la remise en cause des services publics et l’autonomie des communes, contre la cherté de la vie et la précarité… pour vivre mieux en Corse dans une France solidaire.

Michel Stefani

Laisser un commentaire  réagir à cet article 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *